Matériau

Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets. C'est par conséquent une matière de base choisie à cause de propriétés spécifiques et mise en œuvre en vue d'un usage spécifique.


Catégories :

Matériau

Recherche sur Google Images :


Source image : nrc-cnrc.gc.ca
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Ce matériau est capable de modifier spontanément ses propriétés.... Ces matériaux ou ces polymères vont être capables de s'adapter... (source : futura-sciences)

Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets. C'est par conséquent une matière de base choisie à cause de propriétés spécifiques et mise en œuvre en vue d'un usage spécifique. La nature chimique, la forme physique (phases en présence, granulométrie et forme des particules, par exemple), l'état de surface, des différentes matières premières qui sont à la base des matériaux confère à ceux-ci des propriétés spécifiques. On peut distinguer ainsi quatre grandes familles de matériaux :

Les grandes classes de matériaux. Les matériaux minéraux sont des roches, des céramiques ou des verres. Les matériaux métalliques sont des métaux ou des alliages de métaux.

Exemples

Voici quelques exemples de matériaux :

Matériaux et Ingénierie technique

La place du matériau en ingénierie technique

L'ingénierie technique a pour objet de transformer un produit brut en un produit possédant une fonction souhaitée par l'utilisateur. Cette transformation, ici la conception mécanique, est sujette à 4 interactions principales :

La "fonction de service" est modélisée sous la forme d'un "système technique" qui représente chaque petite partie d'un mécanisme. Elle est issue d'un cahier des charges. On fait ensuite appel à une "analyse de la valeur" de chacune des parties afin d'évaluer les objectifs d'optimisation.

L'ingénierie des matériaux s'intéresse aux propriétés mécaniques (résistance des matériaux), à leur comportement sous l'effet de forces et contraintes extérieures. Pour cela, on dispose de la plupart de lois de la physique qu'on nomme Lois de comportement (de la statique, de la dynamique... ). En résistance des matériaux, la géométrie intervient toujours dans ces lois de comportement. L'ingénierie des matériaux s'intéresse désormais de façon courante aux autres caractéristiques : physiques, thermiques, électriques, environnementales, sécuritaires et économiques.

Enfin, comme il faut transformer le matériau, la prise en compte du procédé est inévitable. La difficulté à ce stade est qu'il en existe de nombreux et dont les caractéristiques sont particulièrement différentes : mouler, extruder, souffler ; usiner à la fraise, au fil, à l'eau, au laser, à l'acide ; meuler, polir, éroder, électroformer ; forger, couler, fritter ; découper, emboutir...

Dans chacune de ces étapes, le matériau est central, car il est , in fine, l'objet ou le support d'un service.

Le classement des matériaux en conception

On recense à peu près 80 000 matériaux utilisés en constructions diverses et , pour mieux se repérer, les matériaux sont fréquemment regroupés en six à huit familles (selon les références)  :

Pour des besoins de distinction des propriétés spécifiques et/ou d'une garantie sur ces propriétés, certaines références distinguent les céramiques poreuses (béton, briques), les polymères techniques (PMMA) …, ou même la destination de leur usage (normes américaines AISI, ASTM, internationales ISO, européennes EN…), ou encore la performance qu'apporte le matériau à la fonction souhaitée[1].

Pour éviter une distinction en classes et en sous-classes moyennement fructueuse (car redondantes entre les dispositifs), des outils de sélection des matériaux (CES3 de Cambridge, FuzzyMat de Grenoble…) ont été élaborés. Ils permettent d'intégrer facilement les nouvelles avancées de la recherche en nanomatériaux et d'intégrer leurs propriétés physiques (microscopiques) particulièrement spécifiques mais aussi leur condition de transformation. Ils permettent d'intégrer la contrainte (ou fonction) environnementale d'une manière dynamique plutôt que réglementaire.

Le classement des matériaux pour le calcul

En général, on différencie les matériaux ductiles et les matériaux fragiles et la plupart de lois bien connues de la mécanique s'appliquent. Le cas des polymères est un cas à part, car à température ambiante, on peut avoir différents états de la matière et par conséquent différentes lois applicables selon la nature du polymère. En effet, à température ambiante ou à quelques dizaines de degrés Celsius, on peut rencontrer l'état fondu, caoutchoutique, vitreux ou semi-cristallin. Ce n'est pas le cas des métaux qui sont plutôt stables à quelques centaines de degrés près. Pour étudier avec suffisamment de certitude la bonne utilisation d'un polymère, on considère dans un premier temps les 2 grandes catégories, où les élastomères sont inclus :

Pour une utilisation technique (calcul et caractéristiques physiques), on classe les polymères selon les caractéristiques de leurs monomères (molécule primaire du poly-mère avant réticulation)  :

Cette classification peut paraître indigeste, mais les distinctions à l'échelle microscopiques sont les suivantes :

Article connexe : science des matériaux.

Caractéristiques des matériaux

Un matériau peut être caractérisé selon de nombreux paramètres : caractérisation des matériaux

La contrainte est proportionnelle à la déformation, le facteur de proportionnalité est noté E et nommé module d'élasticité (ou module de Young).

Propriétés physiques

Les matériaux à masse volumique importante sont utilisés à la fabrication de contre-poids (équilibrage), volants d'inertie, etc.
Ceux à faible masse volumique sont utilisés dans l'aéronautique par exemple.

Entre en jeu, par exemple pour des matériaux soumis à des écarts de température importants.

Utilisés dans les accumulateurs thermiques des habitations.

Matériaux nommés à fondre (fusibles)

Voici quelques caractéristiques physiques des matériaux : solidité, dureté, couleur, poids, rigidité et forme.

Coût

En général, pour une application donnée, plusieurs matériaux ou combinaisons de matériaux sont susceptibles de répondre au cahier des charges. Le concepteur, l'ingénieur et l'architecte sont par conséquent amenés à rechercher le meilleur rapport coût/fonctions remplies.

Notes et références

  1. Michæl F. Ashby, Choix des matériaux en conception mécanique, Dunod
  2. Jean-Paul Baïlon et Jean-Marie Dorlot, Des matériaux, 3e éd. (ISBN 2-553-00770-1) , chap.  1 («Méthodes de caractérisation des matériaux»)  

Voir aussi

Bibliographie

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : matériaux - polymères - matériau - propriétés - physique - technique - métaux - silicones - fonction - contraintes - caractéristiques - matière - spécifiques - ingénierie - lois - température - conséquent - forme - grandes - classes - céramiques - mécanique - selon - chaînes - déformation - module -


Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Matériaux.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu