Argent

L'argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.



Catégories :

Élément chimique - Produit chimique - Matériau - Métal de transition - Métal - Photographie argentique - Métal précieux - Colorant alimentaire - Argent

Définitions :

  • L'argent est un métal assez ductile et particulièrement malléable, apprécié pour son éclat blanc spécifique. L'argent fin ou argent premier titre est un alliage dont la composition massique est à 92, 5% d'argent ainsi qu'à 7, 5% d'autre métal, le plus souvent du cuivre.... (source : cresus)
  • Pièce de monnaie qui vaut : 1 argent = 100 cuivre, 100 argent = 1 or (gold), 100000 argent = 1 platine. Retour (source : eq2.mondespersistants)
Argent
PalladiumArgentCadmium
Cu
  Structure cristalline cubique

47
Ag
 
               
               
                                   
                                   
                                                               
                                                               
                                                               
                                   
Ag
Au
Table complète • Table étendue
Informations générales
Nom, Symbole, Numéro Argent, Ag, 47
Série chimique métaux de transition
Groupe, Période, Bloc 11, 5, d
Masse volumique 10, 50 g·cm-3 (20 °C) [1];

9, 35 g·cm-3 (liquide, 961.9°C),

9, 05 g·cm-3 (liquide, 1250°C) [2]
Dureté 2, 5
Couleur Blanc argenté métallique
N° CAS 7440-22-4 [3]
N° EINECS 231-131-3
Propriétés atomiques
Masse atomique 107, 8682 ± 0, 0002 u[1]
Rayon atomique (calc) 160 pm (165 pm)
Rayon de covalence 1, 45 ± 0, 05 Å [4]
Rayon de Van der Waals 172 pm
Configuration électronique [Kr] 4d10 5s1
Électrons par niveau d'énergie 2, 8, 18, 18, 1
État (s) d'oxydation ±1
Oxyde amphotère
Structure cristalline Cubique face centrée
Propriétés physiques
État ordinaire Solide
Point de fusion 961, 78 °C (congélation) [5]
Point d'ébullition 2 162 °C [1]
2 212 °C [6]
Énergie de fusion 104, 2 J·g-1 [7]
Énergie de vaporisation 2, 636 kJ·g-1 [7]
Volume molaire 10, 27×10-6 m3·mol-1
Pression de vapeur 1×10-6 Pa (684 °C)

1×10-4 Pa (828 °C)
1×10-2 Pa (1 028 °C)
1 Pa (1 330 °C)
1×101 Pa (1 543 °C)

1×102 Pa (1 825 °C) [7]
Vitesse du son 2 600 m·s-1 à 20 °C
Divers
Électronégativité (Pauling) 1, 93
Chaleur massique solide :

234 J·kg-1·K-1 (0°C)
238 J·kg-1·K-1 (100°C)
282 J·kg-1·K-1 (527°C)
297 J·kg-1·K-1 (961°C)

liquide : 310 J·kg-1·K-1 (961–2227°C) [7]
Conductivité électrique 63×106 S·m-1
Conductivité thermique 429 W·m-1·K-1
Solubilité sol. dans les acides oxydants et les solutions de cyanures de métaux alcalins en présence d'O2;

sol. dans HNO3;

sol. dans Hg, Na, K, NaK[7]
Énergies d'ionisation
1re : 7, 57623 eV [8] 2e : 21, 47746 eV [8]
3e : 34, 83 eV [8]
Isotopes les plus stables
iso AN Période MD Ed PD
MeV
107Ag 51, 839 % stable avec 60 neutrons
108mAg {syn. } 418 a ε
——
TI
2, 027
——
0, 109
108Pd
———
108Ag
109Ag 48, 161 % stable avec 62 neutrons
Précautions
SIMDUT[9]
Produit non contrôlé
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.
Argent
Général
No CAS 7440-22-4
No EINECS 231-131-3
PubChem 23954
104755
No E E174
SMILES
InChI
Propriétés physiques
Solubilité quasiment insoluble dans l'eau[6]
Pression de vapeur saturante 0, 13 µbar (840 °C) [6]
Écotoxicologie
DL50 >10 000 mg·kg-1 souris oral[10]
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.
Pépite d'argent

L'argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.

C'est un métal précieux dont le nom sert à désigner aussi dans le langage familier les billets et pièces de monnaies mais les économistes distinguent, à la différence du langage familier, l'argent métal de la monnaie comme outil de régulation des échanges économiques.

L'origine du mot viendrait d'un étymon indo-européen *arg- signifiant «brillant» et serait l'équivalent en sanskrit de ar-jun signifiant «brillant»[11].

Science

Propriétés physico-chimiques

L'argent est un métal assez ductile et particulièrement malléable, apprécié pour son éclat blanc spécifique.

Il est attaqué par les sulfures contenus dans les aliments, d'où le noircissement de la vaisselle en argent qu'on observe quelquefois.

Les sulfures présents dans l'atmosphère réagissent avec l'argent pour former Ag2S. Le ternissement est accéléré par la présence de cuivre dans les alliages. On peut éviter le ternissement en le stockant avec du papier imprégné d'acétate de cuivre ou de cadmium, qui ont plus d'affinité pour H2S [7]. Traiter l'argent par électrolyse avec une solution de chromate alcalin retarde le ternissement[2].

La corructation est une lumière vive, ponctuelle, émise par ce métal au moment de son refroidissement après fusion quand le voile composé d'oxydes et de fondant en surface se déchire emportés par le borax. Cette solidification nommée rochage par absorption de l'oxygène fait gonfler le métal.

Solubilité

L'acide de choix pour dissoudre l'argent est l'acide nitrique : \rm{3 Ag + 4HNO_{3} \rightarrow 3AgNO_{3} + 2H_{2}O + NO }

La dissolution dans l'acide sulfurique concentré chaud est plus économique en acide : \rm{2Ag + 3H_{2}SO_{4} \rightarrow 2AgHSO_{4} + SO_{2} + 2H_{2}O }
ou : \rm{2Ag + 2H_{2}SO_{4} \rightarrow Ag_{2}SO_{4} + SO_{2} + 2H_{2}O }

L'argent est attaqué par l'eau régale, l'acide chromique, les solutions de permanganate, l'acide persulfurique, l'acide sélénique et les solutions aqueuses d'halogènes libres. Les réactions peuvent être ralenties par la formation d'une couche protectrice (AgCl par exemple) [2].

Il est aussi soluble dans les hydroxydes alcalins fondus en présence d'air et dans les peroxydes fondus[12].

Analyse

On peut analyser un échantillon en le dissolvant dans de l'acide nitrique et en précipitant l'argent sous forme d'AgCl[7]. Le seuil de détection est de 0, 1 μg·l-1. Contrairement aux autres chlorures peu solubles, le chlorure d'argent est soluble dans l'ammoniaque[2].

Les halogénures d'argent peuvent être dissous dans NaKCO3 fondu. L'argent est précipité sous forme métallique et peut être scindé par dissolution dans l'eau[2].

Alliages notables

Toxicologie, écotoxicologie

L'argent est particulièrement toxique pour les bactéries, les champignons et de nombreux organismes à sang froid. L'argent est extrêmement toxique pour les larves de mollusques tandis que les adultes peuvent le bioaccumuler en quantité importante[réf.  nécessaire].

Pour des raisons mal comprises, l'être humain en supporte des doses énormément plus élevées que ces organismes; L'absorption d'argent dans la circulation du sang de l'organisme humain ne semble pas avoir d'effet direct en dessous d'un certain seuil, mais un excès provoque une maladie dite argyrisme qui donne à la peau et au blanc de l'œil un teint gris-bleuâtre, ou alors noirâtre.

Au-delà de 0, 4 ng/litre l'argent est reconnu comme un indicateur de pollution (par le nitrate d'argent par exemple).
Des baies particulièrement polluées comme la Baie de San Francisco et celle de Caroline du Sud en contiennent jusqu'à 20 ng/litre voir plus. Les organismes marins filtreurs peuvent alors en accumuler des doses préoccupantes (ex : 0, 01 à 58 mg·kg-1 de chair, en poids sec, relevé dans des moules aux USA, ou 1, 8 à 11 mg·kg-1 dans des huitres (p. s. ) ) [13]. L'argent pourrait ainsi contribuer à certains déséquilibres écologiques et au phénomène de zones marines mortes qui caractérise certaines baies.

Économie

L'argent est un métal précieux qui était historiquement valorisé entre le 5e et le douzième du prix de l'or. Il ne faut pas confondre l'or gris et l'argent.

L'argent est une ressource non renouvelable.

Consommation

La consommation d'argent en 2004 dans le monde a été de l'ordre de 26 000 tonnes. [réf.  nécessaire]

Production

Généralités

L'argent provient de mines ou du recyclage. En 2004 :

La totalité de l'argent extrait représente à peu près 1 million de tonnes en 2009, soit un ratio d'environ 6 pour 1 comparé à l'or.

L'argent est extrait soit de mines dont il est le principal métal, soit de mines d'autres métaux dont l'argent est en quelque sorte un sous-produit ; c'est ainsi que :

Pays producteurs

Globalement, les Amériques ont produit légèrement plus de la moitié de l'argent extrait dans le monde.

Six pays ont produit les deux-tiers de l'argent extrait dans le monde en 2004 :

Pays Tonnes  % du total
Pérou 3 085 16, 6
Mexique 3 060 14, 5
Australie 2 236 11, 3
République populaire de Chine 1 984 10, 1
Pologne 1 362 6, 9
Chili 1 331 6, 7
Total six pays 13 058 66, 2
Total monde 19 732 100, 0

Chiffres de 2004, source : Silver Institute, 2005

Utilisations

L'argent est utilisé en joaillerie et en orfèvrerie comme métal précieux ; en électronique et électricité car il présente la meilleure conductivité électrique ; ainsi qu'en photographie, les sels d'argent étant photosensibles.

Bijouterie

Le deuxième domaine avec 7 700 tonnes est la bijouterie et l'argenterie. L'argent est le métal utilisé pour fabriquer des bijoux (pendentifs, bracelets, colliers…) tout ceci est envisageable car l'argent possède une propriété qui sert à concevoir ces œuvres : sa bonne malléabilité. L'argent est fréquemment allié à de faibles quantités de cuivre pour renforcer ses caractéristiques mécaniques. On l'utilise aussi allié à l'or, ou en plaquage (de 3 à 5 microns d'épaisseur pour la bijouterie, de 20 à 30 microns pour l'argenterie).

Photographie

Le troisième domaine est la photographie, avec 5 600 tonnes. Des cristaux d'halogénures d'argent sensibles à la lumière sont l'élément essentiel des films et papiers photographiques. Ce secteur est en décroissance constante depuis plusieurs années en raison du développement de la photographie numérique. Le marché de la radiographie est devenu plus important que le marché de la consommation de masse.

La photographie était la plus grande consommatrice d'argent avant que les procédés modernes permettent de récupérer l'argent dans les bains de développement et ainsi de le recycler en bonne partie. La diminution du nombre de pellicules argentiques commercialisées à cause de l'avènement du numérique a aussi contribué à en diminuer énormément le besoin.

Utilisations mineures

Applications monétaires

Alimentation

Musique

Nanotechnologies

Article détaillé : nano-argent.

Mécanique

L'argent a une bonne résistance à la fatigue, il est utilisé dans les vilbrequins de locomotives diésel. On le retrouve aussi dans les roulements à billes des turbines, où on fait appel à ses propriétés autolubrifiantes[7].

Contacts électriques

Enfermé entre deux feuilles de papier mylar, il est utilisé dans les contacts électriques des claviers d'ordinateurs[7].

Miroirs

Article détaillé : Réaction de Tollens.

Une solution de nitrate d'argent, de soude, d'ammoniaque et de sucre (ou formaldéhyde) est utilisée pour déposer une couche d'argent sur le verre. Le verre étant préalablement traité avec SnCl2. Ce procédé sert surtout à fabriquer les bouteilles de thermos, les CD[7] ou les décorations de sapins de Noël[2].

Couleur

Argent[16] est une couleur[17] gris neutre clair à particulièrement clair, induisant fréquemment une idée de brillance.

Note : La couleur argent, en héraldique[18], sert à désigner le blanc.

Notes et références

  1. (en) David R. Lide, CRC Handbook of Chemistry and Physics, CRC Press Inc, 2009, 90e éd. , Relié, 2804 p. (ISBN 978-1-420-09084-0)  
  2. (en) Ullmann's Encyclopedia of Industrial Chemistry, Release 2004, 7th Edition, Silver, Silver Compounds, and Silver Alloys, Wiley-VCH Verlag GmbH & Co, 2001  DOI :10.1002/14356007. a24_107
  3. Base de données Chemical Abstracts interrogée via SciFinder Web le 15 décembre 2009 (résultats de la recherche)
  4. (en) Beatriz Cordero, Verónica Gómez, Ana E. Platero-Prats, Marc Revés, Jorge Echeverría, Eduard Cremades, Flavia Barragán et Santiago Alvarez, «Covalent radii revisited», dans Dalton Transactions, 2008, p.  2832 - 2838 lien DOI ] 
  5. Procès-verbaux du Comité international des poids et mesures, 78e session, 1989, pp. T1-T21 (et pp. T23-T42, version anglaise).
  6. Entrée de «Silver, Powder» dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la BGIA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 13 février 2010 (JavaScript indispensable)
  7. (en) Samuel F. Etris, Kirk-Othmer encyclopedia of chemical technology 4th ed.  : Silver and silver alloys, vol.  22, John Wiley & Sons.  
  8. (en) David R. Lide, CRC Handbook of Chemistry and Physics, CRC, 2009, 89e éd. , p.  10-203 
  9. «Argent» dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  10. ChemIDPlus. Consulté le 1 février 2009
  11. Ernout, A. et Meillet, A., Dictionnaire Étymologique de la langue latine. Histoire des mots, Librarie C. Klicksieck, Paris, 1939 (OCLC 79138165)  
  12. «Silver, elemental» dans la base de données Hazardous Substances Data Bank, consulté le 10 août 2010
  13. Ifremer, Surveillance du milieu marin, travaux du Réseau National d'Observation de la Qualité du Milieu Marin ; Le RNO : programmes actuels - L'argent, le cobalt, le nickel et le vanadium dans les mollusques du littoral français - Les carottes sédimentaires, mémoire de la contamination ; Bulletin Ifremer, 2002 Télécharger en Pdf
  14. Inventaire suisse de l'utilisation des nano-argents
  15. [1] Paris, 2 avril 2009
  16. Argent (couleur) sur Wikipédia
  17. Liste de couleurs sur Wikipédia
  18. Couleurs héraldiques sur Wikipédia

Voir aussi

Liens externes



  s1 s2 g f1 f2 f3 f4 f5 f6 f7 f8 f9 f10 f11 f12 f13 f14 d1 d2 d3 d4 d5 d6 d7 d8 d9 d10 p1 p2 p3 p4 p5 p6
1 H He
2 Li Be B C N O F Ne
3 Na Mg Al Si P S Cl Ar
4 K Ca Sc Ti V Cr Mn Fe Co Ni Cu Zn Ga Ge As Se Br Kr
5 Rb Sr Y Zr Nb Mo Tc Ru Rh Pd Ag Cd In Sn Sb Te I Xe
6 Cs Ba   La Ce Pr Nd Pm Sm Eu Gd Tb Dy Ho Er Tm Yb Lu Hf Ta W Re Os Ir Pt Au Hg Tl Pb Bi Po At Rn
7 Fr Ra   Ac Th Pa U Np Pu Am Cm Bk Cf Es Fm Md No Lr Rf Db Sg Bh Hs Mt Ds Rg Cn Uut Uuq Uup Uuh Uus Uuo
8 Uue Ubn * Ute Uqn Uqu Uqb Uqt Uqq Uqp Uqh Uqs Uqo Uqe Upn Upu Upb Upt Upq Upp Uph Ups Upo Upe Uhn Uhu Uhb Uht Uhq Uhp Uhh Uhs Uho
   
  g1 g2 g3 g4 g5 g6 g7 g8 g9 g10 g11 g12 g13 g14 g15 g16 g17 g18  
  * Ubu Ubb Ubt Ubq Ubp Ubh Ubs Ubo Ube Utn Utu Utb Utt Utq Utp Uth Uts Uto  


Métalloïdes Non-métaux Halogènes Gaz rares
Métaux alcalins  Métaux alcalino-terreux  Métaux de transition Métaux pauvres
Lanthanides Actinides Superactinides Éléments non classés

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : argent - produit - métal - tonnes - silver - acides - métaux - 2009 - couleur - propriétés - 10 - cuivre - organismes - 2004 - mines - nano - nanoparticules - production - chimique - solutions - eau - monnaies - alliages - photographie - nanoargent - particules - données - blanc - métallique - atomiques -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Argent.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu