Byssus

Le byssus est un ensemble de fibres sécrétées par certains mollusques bivalves et qui leur permet d'adhérer au substrat.


Catégories :

Anatomie animale - Fibre - Matériau - Mollusque

Définitions :

  • Faisceau de filaments soyeux sécrétés par une glande localisée dans le pied de certains mollusques bivalves et qui leur sert à se fixer à un support. (source : mapaq.gouv.qc)
  • Ensemble de filaments secrétés par la glande byssogène et permettant à l'animal de s'ancrer sur son support. (source : lucieberger)

Le byssus (du grec bussos, lin fin) est un ensemble de fibres sécrétées par certains mollusques bivalves et qui leur permet d'adhérer au substrat. Ces fibres sont produites par une glande dite glande byssogène (caractéristique de certaines espèces de Mytilidæ, Arcidæ, Anomiidæ, Pinnidæ, Pectinidæ, Dreissenidæ et Unionidæ).

Une moule et son byssus, à l'Ocean Beach, San Francisco, California
Gant tricoté en soie marine, golfe de Tarente, Italie

Pour les mollusques comestibles (comme les moules), ce byssus est nommé barbe et est retiré (ébarbé) avant la cuisson : en technique culinaire, on parle d'ébarbage.


Byssogénèse

Lorsque un mollusque rencontre une crevasse, il y crée une chambre à vide, à la manière d'un plombier avec sa ventouse. Le byssus est déversé dans cette chambre sous la forme d'une mousse liquide collante. Le pied du mollusque pompe alors cette mousse, ce qui produit des filaments de la taille d'un cheveu humain[1]. Ces fibres, à base de protéines quinone et de kératine ont une cuticule extérieure riche en tyrosine (appelé aussi dopa, un acide aminé spécifique particulièrement adhésif) qui vont s'associer avec des ions ferriques, ce qui donne un complexe particulièrement résistant à l'usure et une grande capacité d'extension[2]. Ces propriétés remarquables ont donné l'idée à des chercheurs en génie génétique d'insérer de l'ADN de moule dans des cellules de levure.

Tissu

En Méditerranée, un mollusque bivalve du nom de Pinna nobilis produit un byssus bien connu, nommé soie marine ou laine de poisson. Cette matière, sorte de soie brune aux reflets dorés pouvant dépasser 6 cm, était connue des Phéniciens. Des textes sur la pierre de rosette mentionne que Ptolémée V réduisit des impôts payés par des vêtements à base de byssus[3]. La Toison d'or, pour laquelle Jason et les argonautes lançèrent une expédition à sa recherche, aurait été faite en cette matière[4].

Cette matière était récoltée jusqu'au milieu du XXe siècle dans le golfe de Tarente et en Sardaigne. Chaque coquillage donne moins de deux grammes de fibres[4]. Le byssus est alors lavé, éclairci par un procédé chimique, puis cardé.

On utilise surtout le byssus pour confectionner des gants, des bonnets, mais toujours des objets luxueux.

Elle n'est plus produite qu'en Sardaigne, mais le coquillage étant protégé, le byssus y est simplement prélevé, donnant la possibilité de la reconstitution de ce dernier[4].

Attestation archéologique

Notes

  1. Jose Babarro, Journal of the Marine Biological Association of the United Kingdom, 2008, vol. 88, no4, pp. 783-791
  2. Harrington et al, Iron-clad fibers : a metal-based biological strategy for hard flexible coatings, Revue Science, mars 2010
  3. Translation of the Greek section of the Rosetta Stone.
  4. Marquez L, De la soie de mer aux tissus d'or, Pour la Science, Juillet 2010


References


Recherche sur Google Images :



"Byssus de Dreissena polymorpha"

L'image ci-contre est extraite du site fr.academic.ru

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (800 × 584 - 159 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : byssus - and - mollusques - fibres - soie - moule - marine - base - tissu - matière - vol - textiles - bivalves - produites - glande - pinnidæ - gant - golfe - tarente - nommé -


Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Byssus.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu