Corne

La corne est une matière première qui est issue de la corne, des ongles ou des sabots, sous-produits des animaux d'élevage.


Catégories :

Matériau - Ongle

Définitions :

  • Qui se compose de corne ou en a l'apparence; Marqué d'une corne (source : fr.wiktionary)
Montures de lunettes en corne
peigne en corne de l'époque des Normands en Angleterre

La corne est une matière première qui est issue de la corne, des ongles ou des sabots, sous-produits des animaux d'élevage.

La corne permet de la fabrication d'objets divers : embouchures d'instruments de musique, embout des zahatos (gourdes des bergers basques), anciens dés à coudre, pommeaux de parapluie, montures de lunettes, peignes, manches de couteaux, boutons, encoches de flèches, étuis de tablette de cire de l'Antiquité... ainsi qu'en marqueterie ou en joaillerie.

Depuis l'invention de la galalithe, elle est de plus en plus fréquemment remplacée par la matière plastique qui ne nécessite pas de travail de mise en forme.

Travail de la corne

En France

Le travail de la corne est une spécialité historique de la Franche-Comté ou de la ville d'Oyonnax en Rhône-Alpes. C'est aussi une spécialité du tabletier.

La corne a besoin de subir une étape de mise à plat (en chauffant) avant que le matériau en forme de lame obtenu puisse être taillé.

En Chine

Les arcs de Xianbei en Chine sont fabriqués à partir de cornes collées.

Travailler la corne

La corne peut être assouplie par trempage dans l'eau bouillante et passage sous presse pour obtenir des tablettes plates pouvant être gravées ou découpées à la scie à chantourner.
Pour graver la corne il est préférable de la faire tremper dans l'eau froide la veille, pour éviter de soulever de trop gros éclats.
Le polissage s'effectue avec des brosses en soie de porc trempées dans du rouge de Venise délayé dans de l'huile.
La corne peut être aussi colorée en noir de la façon suivante : Faire bouillir de la poudre de noix de Galle dans de l'eau et la faire diminuer jusqu'à ce que la mixture soit sirupeuse ajouter alors 3% de sulfate ferreux. Cette mixture est appliquée sur la corne préalablement trempée dans une solution acide de nitrate de mercure. On laisse le tout une demi journée à une journée avant rinçage.
Pour souder deux morceaux de corne il faut préalablement biseauter les bords, puis les faire chauffer les appliquer l'un contre l'autre et les maintenir ainsi avec des pinces plates chauffées. Par la suite il suffit d'ébarburer et de repolir.

Voir aussi

Autres matières dures d'origine animale :

Liens externes

Peigne chinois en corne peinte
Peigne chinois en corne peinte

Recherche sur Google Images :



"Comparez les offres de 100"

L'image ci-contre est extraite du site inakis.fr

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (500 × 500 - 24 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : corne - peigne - matière - travail - eau - montures - lunettes - époque - tablette - mise - forme - spécialité - chine - plates - gravées - trempées - mixture - préalablement - journée - musée -


Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Corne_(mati%C3%A8re).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu