Marbre

Le marbre est une roche métamorphique dérivée du calcaire, existant dans une grande diversité de coloris, pouvant présenter des veines, ou marbrures.


Catégories :

Roche - Roche métamorphique - Revêtement immobilier - Matériau de sculpture - Matériau - Matériau de construction

Recherche sur Google Images :


Source image : marbrevert.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Ce marbre est extrait des carrières du sud de l'île d'Eubée. Il est clair et présente des veines de teinte verte.... (source : archeologie.suite101)
  • Le marbre rouge d'Égypte, ou Rouge antique, dont les carrières est été retrouvées... Le Vert de Gênes, qui est vert veiné de blanc, vient de Polcevera, ... (source : cosmovisions)
  • Exportateur et propriétaire de la carrière de marbre vert du Guatemala.... Les carrières de marbre vert sont capables de produire du matériel de haute... (source : marbrevert)
Marbre

Le marbre est une roche métamorphique dérivée du calcaire, existant dans une grande diversité de coloris, pouvant présenter des veines, ou marbrures (veines et coloris sont dus à des inclusions d'oxydes métalliques, le plus fréquemment).

Certains types de marbres portent des noms spécifiques, par exemple le cipolin ou la griotte. Certains marbres, comme le vert antique, composés de calcaire et de serpentines, sont des ophicalces.

Le mot vient du latin marmor[1].

La sensation de froid qu'on a en touchant du marbre, quoiqu'étant à la température ambiante, est due à sa forte effusivité thermique.

Histoire

Article détaillé : Histoire du marbre.
Article détaillé : Géologie des marbres.

Longtemps, de l'Antiquité (Pline) au XVIIIe siècle, il a été cru que le marbre était une matière vivante qui, même, recomblait les excavations des carrières[2] et l'ensemble des roches conçues pour la sculpture étaient nommées improprement marbres.

Gisement

Article détaillé : Marbres antiques.
Article détaillé : Marbres modernes.

Dans l'Antiquité, les carrières du Pentélique, qui surplombe Athènes, de Paros, du Proconnèse dans la mer de Marmara ou d'Aliki à Thasos sont principales. Leurs productions sont même exportées dès cette époque et on retrouve des sarcophages ou des éléments de statuaire de ces marbres dans la majorité des anciennes colonies grecques du bassin méditerranéen.

À l'époque romaine les fameuses carrières de marbre de Carrare, en Toscane commencent à être exploitées. C'est aussi à cette époque que commence l'extraction dans les gisements de l'Alentejo du centre du Portugal.

Bien que découverts à la même période en Belgique, plus exactement en Wallonie[3], les fameux marbres noir belge et rouges royal ne connaîtront leurs heures de gloire que plus tardivement avec Golzinne ou Dinant.

En France, on extrait le marbre dans les Pyrénées ; le nord de la France [4]compte quelques gisements, [5] exploités soit en pierres, soit en granulats. On en extrait aussi en Italie et en France dans les Alpes : carrières de marbre vert, (ou serpentines), surtout dans la Vallée d'Aoste (carrières de Verrayes) et dans la vallée de l'Ubaye (ancienne carrière de Maurin).

Article détaillé : Marbre vert de Maurin.

Utilisation

Depuis la plus haute Antiquité, l'utilisation du marbre est liée à l'art ainsi qu'à la volonté des hommes. C'est en effet une matière rare, lourde, fragile et précieuse que seuls des maîtres savent travailler. «Découvert» par la Grèce antique et en premier lieu sculpté en rigides idoles funéraires par la Civilisation des Cyclades, il est ensuite utilisé en blocs massif pour de prestigieuses réalisations architecturales religieuses (statues de divinités, temples, tombeaux) ou politiques (stades). Les Romains qui partagent l'enthousiasme pour ce matériau en systématisent la recherche et développent les techniques d'extraction et de transformation. Le marbre fait alors partie des trésors que ramènent les généraux victorieux des provinces nouvellement conquises tout comme les métaux précieux, les épices ou les esclaves. L'aura de prestige, d'exclusivité et de luxe ne quittera désormais plus cette matière qui s'illustrera dans les réalisations architecturales et artistiques les plus marquantes de l'histoire humaine (l'Acropole, la ville de Rome, l'église Sainte Sophie (Constantinople) , le David de Michel Ange, le Château de Versailles de Louis XIV, les temples jaïns et le Taj Mahal en Inde, l'Arche de la Défense à Paris, le Palais du Parlement à Bucarest, etc. )

Certaines pièces particulièrement rares de marbres contiennent d'inclusions de fossiles, surtout de superbes agglomérats d'ammonites trouvées en Angleterre[6].

Le marbre a été utilisé expérimentalement au XIXe siècle pour la conservation de la viande.

Liste de différents marbres

Colonnes en marbre de différentes couleurs dans la salle de prière de la Grande Mosquée de Kairouan, en Tunisie

Notes et références

  1. Le Petit Robert de la langue française 2006, s. v. marbre et Trésor de la langue française informatisé
  2. Écrit de l'historien Pascal Julien, Marbres, de carrières en palais et interview à ce propos sur France-Culture, le 12 mars 2008, émission Métropolitain
  3. ASBL «Pierres et Marbres de Wallonie»
  4. [1] Le Marbre du Nord de la France et du Boulonnais
  5. Marbre de France
  6. image

Voir aussi

Lien externe


Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : marbre - carrières - vert - france - détaillé - antique - histoire - antiquité - matière - gisement - époque - wallonie - noir - pierres - maurin - rare - roche - calcaire - grande - coloris -


Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Marbre.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu