Nanobaguettes de diamants agrégées

Les nanobaguettes de diamants agrégées sont des matériaux synthétiques plus durs que le diamant.


Catégories :

Nanomatériau - Matériau - Forme du carbone

Recherche sur Google Images :


Source image : futura-sciences.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Des physiciens d'Allemagne ont mis au point un matériau plus dur que le ... (source : forums.futura-sciences)
  • Ils ont créé le nouveau matériau en soumettant des molécules de carbone 60 à ... L'équipe a mis au point les " nanobaguettes de diamants agrégées " en ... des ADNR est à peu près 0, 3 pour cent supérieure à celle du diamant, ... (source : comlive)

Les nanobaguettes de diamants agrégées (ou l'acronyme anglais ADNR pour Aggregated diamond nanorods) sont des matériaux synthétiques plus durs que le diamant.

Histoire

Il a été mis au point par des physiciens de l'Université de Bayreuth, en Allemagne, dirigés par Natalia Dubrovinskaia. Avec deux de ses collègues, ils ont breveté la méthode de fabrication en quantité industrielle et sont aujourd'hui (2005) en train de développer un concept utilisant ce nouveau matériau [1].

Conception et propriétés

Les ADNR sont des matériaux composés de plusieurs molécules de fullerène, qui ont été soumis à une pression de 20 gigapascals (GPa) (ce qui correspond à à peu près 200 000 fois la pression atmosphérique), tout en étant portés à la température de 2 500 Kelvin. Le résultat a été la production d'une série de nanobaguettes de diamants interconnectées entre elles, d'un diamètre allant de 5 à 20 nanomètres pour une longueur d'environ 1 micromètre chacune [1].

Les ADNR ont une densité d'environ 0, 3% supérieure à celle du diamant, et possèdent la compressibilité la plus faible de l'ensemble des matériaux connus et un module de Young de 491 GPa, contre 442 GPa pour un diamant conventionnel. Ces propriétés ont été mesurées grâce à une cellule à enclumes de diamant localisée au European synchrotron radiation facility (ESRF) de Grenoble, en France [1].

Référence

  1. (fr) Plus dur que le diamant, Futura-Science et CORDIS, 7 septembre 2005. Mis en ligne le 7 septembre 2005, consulté le 29 octobre 2007

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : diamants - adnr - matériaux - 2005 - gpa - nanobaguettes - durs - mis - propriétés - pression -


Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Nanobaguettes_de_diamants_agr%C3%A9g%C3%A9es.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu